La gouvernance des données comme accélérateur des transformations opérationnelles de l’entreprise

La gouvernance des données est un sujet-clé, car son impact sur l’entreprise est aussi profond que vital. Les termes « Big Data » et « Smart Data » font partie d’un quotidien qui s’est digitalisé en quelques années.

La gestion des données est une clé de voûte qu’il faut savoir maîtriser pour disposer d’une tête d’avance sur une concurrence toujours plus féroce. Voici quelques pistes pour anticiper et mieux gérer les flux de données.

Un impératif dans le quotidien d’une entreprise

L’ « intelligence opérationnelle » oblige les entités à toujours mieux maîtriser ses données via une gouvernance préparée et cadrée. En ce sens, les circuits décisionnelles basés sur la data doivent être alimentés par des données de qualité. Sans cette qualité, les résultats obtenus seront caducs et n’aideront en rien la prise de décision.

Pour obtenir des données propres, il est indispensable de les identifier, de les profiler, de les tracer et de les diriger. Des solutions agiles et 100 % modulables existent pour que les entreprises soient plus efficaces et plus pertinentes dans leurs décisions. Les flux de data sont de véritables leviers qu’il faut savoir maîtriser.

La notion de temps réel

Au-delà des données décisionnelles, il ne faut pas mettre de côté les données opérationnelles. La gouvernance de celles-ci nécessite un véritable « streaming analytique » en temps réel.

En matière d’opérationnel, le temps réel est LE facteur clé de succès afin de lier les données à des événements précis. A ce titre, la collecte des données doit être très rapide et optimisée afin de sélectionner/extraire celles qui sont les plus vitales.

La qualité des données

La gouvernance des données est donc un véritable moteur pour toute activité. Qu’il s’agisse d’un ERP, d’un CRM, d’un site e-commerce ou de toute gestion logistique, la qualité intrinsèque des données est indispensable. Toutefois, cette sacro-sainte qualité est le défi le plus important, et ce, pour les entreprises de toutes les tailles. Selon une étude menée par Gartner, le coût moyen d’une mauvaise qualité est de plus de 8 millions de dollars US par an.

L’impact de données peu fiables est coûteux et peu motivants pour le personnel. A titre d’exemple, une mauvaise adresse postale (livraison client), une fiche produit erronée (mauvais descriptif) ou encore une mauvaise analyse des données liées à des publicités peuvent perturber l’équilibre d’une entité.

Ne perdons pas de vue que des données de mauvaise qualité peuvent entraîner des occasions de ventes ratées. A grande échelle, les dégâts peuvent être désastreux. En ce sens, un programme de gouvernance des données peut jouer un rôle essentiel pour améliorer les résultats commerciaux. La gestion des données est un sujet d’actualité, et pourtant, bon nombre de dirigeants n’intègrent pas l’importance de la mise en place de processus clairs et cadrés.

Articles liés

No results found

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu